Luge Canada
EN
FR

La lugeuse calgaroise Kailey Allan rafle la médaille d’or en Coupe du monde jeunesse en Autriche

La jeune Canadienne remporte la victoire tout en confrontant des écueils majeurs, incluant la fermeture de sa piste d’entraînement et de son école à Calgary

IGLS, Aut.—Concourant à sa première compétition internationale depuis qu’elle avait reçu la mauvaise nouvelle de la fermeture non seulement de sa piste d’entraînement à Calgary mais également de l’École nationale du sport au Parc olympique canadien de Winsport, Kailley Allan a écarté de son esprit les enjeux au Canada pour glisser vers la médaille d’or, dimanche dans une Coupe du monde de luge jeunesse tenue à Igls, Autriche.

Allan, 16 ans, a cumulé un chrono de 1:21,297 pour ses deux descentes de la piste autrichienne à 10 virages.

« C’est vraiment génial de signer ma première victoire en Coupe du monde jeunesse A, » a déclaré Allan après avoir écouté l’hymne national et regardé le drapeau canadien se hisser au-dessus du podium à Igls. « J’ai su réaliser des départs rapides aujourd’hui, et mes deux descentes ont été bien exécutées. Cette performance, carburée par le soutien enthousiaste de mes proches qui sont venus m’encourager haut et fort, ont été la clé du succès aujourd’hui. C’est très bien parti, et j’ai hâte de voir ce que je saurai accomplir cette saison. »

Allan pointait en deuxième place après la première manche de la compétition. La jeune rousse aux cheveux bouclés s’est surpassée en deuxième descente, enregistrant le chrono le plus rapide de la manche, 40,550, pour mettre la main sur la médaille d’or.

Allan s’est entourée de deux Allemandes sur les marches du podium. Jessica Degenhardt a terminé au deuxième rang en 1:21,308. Merle Frabel a glissé vers la médaille de bronze avec un temps total de 1:21,538.

Caitlin Nash, de Whistler, C.-B., qui avait décroché le quatrième rang à la compétition de samedi, a terminé en neuvième place dimanche avec un chrono de 1:21,943.

Les projets olympiques d’Allan ont été secoués cet automne lorsqu’elle a appris que sa piste d’entraînement à Calgary se fermait temporairement. La semaine dernière, elle et ses coéquipiers et coéquipières ont été avisés par le Conseil scolaire de Calgary que l’École national du sport – qui se situe à l’instar de la piste au Parc olympique canadien – pourrait fermer ses portes à la fin de cette année scolaire.

« L’École du sport a joué un rôle primordial dans mon développement comme athlète de luge, et j’y reçois une éducation de qualité, » a constaté l’étudiante de onzième année. « Il me sera franchement impossible de poursuivre mon rêve olympique et compléter ma douzième année si cette école se ferme, donc évidemment c’est une nouvelle inquiétante.

« Cette école me confère la possibilité d’établir des liens solides avec les enseignants et de suivre un programme d’apprentissage flexible qui me permet de continuer de concourir au niveau international. »

Les autres performances notables réalisées par les jeunes Canadiens et Canadiennes cette fin de semaine en Autriche incluent des résultats de cinquième place et de sixième place pour Caitlin Nash et Natalie Corless aux deux compétitions de luge double féminine.

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est responsable de la gouvernance du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et forme en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, en vue de monter régulièrement sur les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le www.luge.ca