Luge Canada
EN
FR

Septième place pour le Canada aux relais par équipes en Coupe du monde de luge

Les jeunes athlètes font des progrès constants au circuit d’élite durant cette phase de rénovation pour l’équipe canadienne

ALTENBERG, Allemagne—Les lugeurs et lugeuses canadiens ont obtenu collectivement un résultat de septième place dimanche à Àltenberg, Allemagne dans le relais par équipes de Coupe du monde de luge.

Carolyn Maxwell, 19 ans, a été la première relayeuse à prendre le départ pour le Canada, suivie par Reid Watts (Whistler, C-B.) et l’équipage de doubles de Tristan Walker (Cochrane, Alta.) et Justin Snith (Calgary).

Le temps total des trois descentes canadiennes, 2:23,369, leur a valu septième place.

« C’est une très jeune équipe qui a réalisé de bons résultats sur cette piste très difficile à Altenberg, » a indiqué Wolfgang Staudinger, entraîneur en chef de l’équipe canadienne de luge.

Tous les trois équipages canadiens ont bien glissé aux relais. Maxwell, qui appartient à un groupe de jeunes étoiles qui constitue la relève canadienne, a décroché le sixième rang parmi les lugeuses qui ont disputé ce relais. Après la descente de Watts, le Canada avait perdu une place au classement. En dépit d’afficher le troisième plus rapide temps de réaction en haut de la piste, Walker et Snith n’ont pas su fermer l’écart, et les Canadiens ont terminé en septième place au classement des relais.

La Russie en est sortie victorieuse aux relais avec un temps total de 2:22,517. L’Allemagne a terminé au rang de vice-championne à la maison à Altenberg, et l’équipe italienne a mis la main sur la médaille de bronze en 2:22,620.

Plus tôt cette même journée, Maxwell et Trinity Ellis avaient pris le départ en luge individuelle féminine. Maxwell s’est classée 18ème avec un chrono total de 1:45,317. Ellis, 17 ans, de Pemberton, C.-B., qui avait amorcé sa saison au circuit sénior par un résultat top-10, a terminé 21ème à Altenberg, affichant un temps de 1:45,557.

« Nous sommes dans une phase de rénovation, et nos jeunes talents, qui ont seulement 17, 18 ou 19 ans, concourent contre des adultes expérimentés, » a enchaîné Staudinger. « À considérer leur âge et leur niveau d’expérience, nos femmes se sont très bien débrouillées aujourd’hui sur une glace très rapide qui favorisait des records de piste. Cette année, nous avons formulé un plan pour équilibrer la quantité d’évènements de Coupe du monde auxquels nous participons avec un nombre accru de possibilités d’entraînement, précisément pour soutenir les athlètes dans leur développement. Évidemment, les résultats vont être inconstants, mais grosso modo les progrès sont positifs. »

L’Allemande Julia Taubitz a signé la victoire en luge individuelle féminine en 1:44,264. La Russe Tatyana Ivanova a fait un temps de 1:44,436 pour mettre la main sur la médaille d’argent. Andrea Voetter, d’Italie, a grimpé sur la marche en bronze du podium avec un temps total de 1:44,647.

Relais par équipes, résultats complets : https://www.fil-luge.org/cdn/uploads/rlteam-5.pdf

Luge individuelle féminine, résultats complets : https://www.fil-luge.org/cdn/uploads/rl2wcwomen-32.pdf

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est l’instance dirigeante du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et forme en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, qui ciblent régulièrement les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le www.luge.ca ;