Luge Canada
EN
FR

La lugeuse canadienne Caitlin Nash termine à deux doigts du podium aux Jeux olympiques de la jeunesse

Une autre adolescente canadienne, Kailey Allan, se classe septième

ST.MORITZ, Suisse—Il s’en est fallu de peu que Caitlin Nash devienne seulement le troisième athlète de luge canadien à obtenir un podium aux Jeux olympiques de la jeunesse. Nash a dû se contenter du quatrième rang au classement final de luge individuelle féminine, vendredi à St. Mortiz, Suisse.

Nash, 16 ans, a enregistré un chrono cumulatif de 1:50,588 à ses deux descentes de la jolie piste de glace naturelle, 1 155 mètres de long, qui débouche sur le village alpin de Celerina.

« Évidemment, une médaille est toujours l’objectif numéro un, mais je pense que j’ai bien glissé aujourd’hui et je suis satisfaite de mon résultat, » a déclaré l’adolescente de Whistler, dont le succès se doit au moins en partie aux installations de glisse construites dans sa ville à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de 2010.

Nash pointait en cinquième place après sa première descente de cette seule piste à réfrigération naturelle au monde. La jeune Canadienne refusait d’abandonner l’espoir en deuxième manche, et sa détermination l’a élevée d’un rang au classement final : son chrono de deuxième manche a été le deuxième plus rapide. Malheureusement, une médaille n’était pas au rendez-vous.

« Bien sûr, j’aurais aimé accaparer la troisième place au classement, mais il faut être contente du résultat que j’ai obtenu, » a enchaîné Nash. « La piste de St. Moritz est si différente de toutes les autres. La glace est tellement liste, c’est comme si vous flottez. C’est une piste très rapide, ce qui me plaît, puisque Whistler est comme ça aussi. »

L’Allemagne a comblé les deux premières marches du podium de luge individuelle féminine. Merle Fraebel a récolté l’or avec un temps final de 1:49,687. Jessica Degenhardt a terminé au rang de vice-championne en 1:49,895. La Russe Diana Loginova a devancé Nash dans la course à la médaille de bronze (1:49,966).

Kailey Allan, 16 ans, de Calgary, a été la seule autre athlète canadienne à prendre le départ à l’épreuve de luge individuelle féminine. Allan qui, le mois dernier, avait remporté sa première victoire en Coupe du monde jeunesse, s’est classée septième en 1:50,915.

Les Jeux olympiques de la jeunesse 2020 rassemblent plus de 1 880 athlètes entre les âges de 15 et 18 ans, représentant 70 nations, concourant à plus de 80 évènements. Le programme de luge canadien en est sorti avec une médaille d’or et une médaille de bronze aux derniers Jeux olympiques de la jeunesse, tenus en 2016. Brooke Apshkrum, de Calgary, a signé la victoire en luge individuelle féminine, et Reid Watts (Whistler, C.-B.) a mis la main sur la médaille de bronze en luge individuelle masculine.

Nash prendra le départ à nouveau samedi, en compagnie de sa coéquipière Natalie Corless, lorsque la discipline de luge double féminine fera son début au programme des Jeux olympiques de la jeunesse. Plus tôt cette année, Nash et Corless sont entrées dans l’histoire, à la maison au Canada, à titre de premières femmes sur les 62 ans de Coupe du monde Viessmann de luge à concourir contre les hommes en luge double.

En vue de fournir davantage de possibilités de compétition aux femmes, la Fédération internationale de luge vient d’introduire la discipline de luge double féminine au circuit jeunesse. Corless et Nash se sont déjà affirmées comme compétitrices en lice : l’an dernier, elles ont remporté le titre de championnes de luge double au classement général de Coupe du monde jeunesse A.

Jeux olympiques de la jeunesse, résultats complets de luge individuelle féminine : https://www.lausanne2020.sport/results/nh/en/Comp/Info/EventSummary/LGW010000​

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est l’instance dirigeante du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et forme en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, qui ciblent régulièrement les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le www.luge.ca ;