Luge Canada
EN
FR

La COVID-19 gardera les athlètes de luge canadiens au pays jusqu’après la pause des fêtes

La jeune formation se consacrera aux entraînements et au développement dans les installations du Centre des sports de glisse de Whistler

CALGARY – Les risques associés aux voyages internationaux en ce temps de COVID-19 ont dicté que les meilleurs lugeurs et lugeuses du Canada restent au pays et poursuivent leurs entraînements au Centre des sports de glisse de Whistler, du moins jusqu’à la pause des fêtes en cette nouvelle saison de Coupe du monde.

Tandis que la Fédération internationale de luge prévoit une saison complète de compétitions de Coupe du monde, commençant le 24 novembre en Autriche, les athlètes d’élite canadiens ont opté de rater les quatre premières compétitions du circuit 2020-21. L’équipe compte se rendre en Europe le 20 décembre pour participer à la deuxième moitié de cette saison importante, étant donné qu’on est en année préolympique.

« Au cours des dernières semaines, nous avons pesé toutes les options et nous avons examiné les risques que pourrait courir cette équipe lors d’une tournée en Europe. Notre toute première priorité est depuis toujours la sécurité de nos athlètes et de notre personnel. Notre équipe à l’heure actuelle consiste en d’assez jeunes athlètes, et évidemment les restrictions en lien avec la quarantaine rendent épineuse la question de retourner au Canada pour la pause des fêtes, donc nous avons décidé que l’approche la plus sage serait de rester au Canada, et nous entraîner ici, où nos athlètes disposent d’un accès aux installations d’une des meilleures pistes au monde, » a indiqué Sam Edney, directeur de la haute performance chez Luge Canada.

Ainsi, le contingent entier d’athlètes des équipes sénior et de la relève débarquera le 16 octobre à Whistler, Colombie-Britannique, pour entamer presque deux mois d’entraînements. Cette escale dans la côte ouest comprendra également les épreuves de sélection d’équipe nationale. Les candidats et candidates à la formation sénior disputeront deux épreuves, prévues pour les 6 et 13 novembre. Les jeunes espoirs à l’équipe de la relève disputeront quant à eux trois épreuves de sélection, le 22 et le 29 novembre, et le 6 décembre.

L’équipe canadienne rejoindra le circuit de Coupe du monde au Nouvel An, à Konigssee, Allemagne. Les athlètes canadiens ne se rendront pas aux épreuves prévues pour Sigulda, Lettonie (les 5-10 janvier), mais concourront ensuite à Oberhof, Allemagne (les 12-17 janvier); à Igls, Autriche (les 19-24 janvier); et au Championnat du monde à Konigssee, Allemagne (les 26-31 janvier). Le 50ème Championnat du monde avait été originalement prévu pour Whistler, C.-B. Luge Canada compte également présenter des athlètes à la semaine internationale des entraînements et à l’évènement d’essai olympique près de Pékin, en Chine (les 4-21 février).

« Idéalement, nous voudrions nous mesurer contre les meilleurs athlètes au monde, mais étant donné que c’est une équipe tellement jeune, nous croyons que la voie à suivre face à cette situation difficile est de continuer à nous concentrer sur le développement de nos athlètes, et de centraliser nos activités à Whistler, » a enchaîné Edney.

« Je crois qu’il incombe à nous tous de soutenir notre sport, et de soutenir notre pays. Les athlètes de haut niveau ne sont pas des lâcheurs : nous allons continuer à pivoter et à nous adapter pour poursuivre nos entraînements et nous préparer à la compétition. Je suis confiant que notre groupe en sortira plus fort que jamais, et nous serons préparés à accomplir de grandes choses au Championnat du monde 2021, évènement qui donnera la juste mesure de notre cheminement vers les Jeux de Pékin. »

Durant la pause des fêtes, Luge Canada examinera tous les risques associés aux voyages internationaux et la COVID-19 en vue de prendre une décision quant aux possibilités d’envoyer ses athlètes de niveau junior en Europe. Pour maintenir le climat compétitif, Luge Canada tiendra deux Coupes du monde junior pour les athlètes canadiens seulement, les 8-13 décembre au Centre des sports de glisse de Whistler.

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est l’instance dirigeante du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et forme en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, qui ciblent en permanence les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le www.luge.ca