Luge Canada
EN
FR

Deux ados canadiennes décrochent la septième place en luge double en Coupe du monde de luge Eberspächer à Whistler

Devin Wardrope et Cole Zajanski se classent 12e en compétition masculine

WHISTLER, C.-B.—Deux jeunes Canadiennes ont réalisé un résultat remarquable de septième place vendredi soir pour marquer leur début en circuit d’élite de luge double, concourant à la maison à Whistler, en Colombie-Britannique, lors du deuxième événement de cette saison de Coupe du monde de luge Eberspächer.

Beattie Podulsky (Calgary) et Embyr-Lee Susko (Whistler, C.-B.), toutes deux âgées de 18 ans, toujours d’âge junior, se sont soutenues l’une l’autre, tant mentalement que physiquement, pour surmonter le trac et réaliser deux descentes empreintes de toutes les qualités d’élite.

 « C’était tellement bon, » s’est exclamé Podulsky, rayonnante, sur le plateau d’amarrage. « C’était une expérience stressante, mais je suis contente que nous ayons enchaîné deux descentes très solides. C’était génial de participer, de représenter le Canada en luge double féminine. »

Elles ont représenté leur pays avec brio.

Le duo nouvellement constitué a enregistré le chrono le septième plus rapide à chacune des deux manches, affichant un temps final de 1:18,920.

« Je suis emballée. C’est la piste où je m’entraîne, ma famille et mon entourage sont ici pour nous encourager, c’est génial, » a déclaré Susko. « Cette atmosphère ludique me rappelle le temps où je commençais à glisser ici à Whistler, quand chaque descente était du pur plaisir. Je me régale! »

Podulsky et Susko, qui avaient seulement quatre ans quand le Centre des sports de glisse de Whistler a accueilli les Jeux olympiques de 2010, ont découvert une affinité immédiate quand elles ont commencé à glisser ensemble il y a seulement cinq semaines.

Cette dynamique était très en évidence vendredi soir. 

« Nous nous fions entièrement l’une à l’autre. Je me fie à elle pour diriger la descente, et elle se fie à moi pour apporter les corrections quand c’est nécessaire, » a enchaîné Podulsky. « Nous avons une excellente dynamique d’équipe reposant sur une solide amitié, et c’est certainement un atout quand on est sur la ligne de départ en haut de la piste. »

Des équipes allemandes ont dominé le podium de luge double féminine. Jessica Degenhardt et Cheyenne Rosenthal ont signé la victoire en 1:18,371. Dajana Eitberger et Saskia Schirmer ont eu une journée en argent avec un temps final de 1:18,451. Le duo italien d’Andrea Voetter et de Marion Oberhofer s’est accroché à la médaille de bronze en 1:18,466.

Concourant à seulement sa deuxième Coupe du monde, Susko s’est surpassée cette semaine. Jeudi, elle a décroché la deuxième place en luge individuelle féminine en Coupe des Nations, une épreuve de qualification précédant la Coupe du monde. Samedi matin, elle dispute l’épreuve de luge individuelle féminine pour laquelle elle s’est qualifiée, puis renoue avec Podulsky pour inaugurer l’ajout de la discipline de luge double féminine à la Coupe du monde de relais par équipes Eberspächer, présentée par BMW.

« La différence entre les deux disciplines de luge double et de luge individuelle, c’est un peu comme la différence entre conduire un camion et conduire une voiture de sport, » a observé Susko. « La luge est plus grande et plus large et les manœuvres sont assez différentes. Nous nous appuyons sur des tactiques différentes en luge double et en luge individuelle, et j’aime ce changement de rythme. »

Le duo canadien de Devin Wardrope et Cole Zajanski continue de progresser en luge double masculine; les Canadiens ont terminé 12e dans leur compétition vendredi soir à Whistler.

« Tout compte fait, nous avons réalisé deux descentes de bonne qualité, donc nous tirons une certaine satisfaction de cela, » a dit Wardrope en reconnaissant que c’était le meilleur résultat de l’équipe sur cette nouvelle saison. « Il reste encore beaucoup de travail à faire pour améliorer les départs, mais c’est un défi constant. Nous continuons d’investir beaucoup d’efforts dans l’espoir que cela se concrétise dans les résultats. »

Face à la courbe d’apprentissage présentée par une nouvelle luge, les deux résidents de Calgary ont enregistré un temps final de 1:18,046.

« Tout au long de l’avant-saison et aux deux premières Coupes du monde, nous nous sommes butés à des difficultés avec la configuration de la luge. Nous ne sentons pas très confortables, ni rapides pour le moment, donc avec les vacances qui commencent, nous avons la possibilité de prendre un peu de recul et repartir en nous appuyant sur toutes les leçons apprises, » a indiqué Zajanski.

Le duo allemand de Tobias Wendl et Tobias Arlt a déchiffré la piste du Centre des sports de glisse de Whistler, remportant l’or en 1:17,300. Les Autrichiens Thomas Steu et Wolfgang Kindl ont fait un temps en argent de 1:17,378, et un autre duo allemand composé de Hannes Orlamuender et de Paul Gubitz a fini en troisième place en 1:17,405.

Plus tôt dans la journée, deux jeunes Canadiens se sont mesurés aux meilleurs athlètes de luge de la planète.

Le jeune Calgarois Theo Downey a passé avec succès sa première épreuve de Coupe du monde sénior, enregistrant un temps total de 1:41,920 qui lui a valu la 17e place en luge individuelle masculine. 

« Je suis comblé de joie. Un résultat top-20 à ma toute première course d’élite, je ne peux pas me plaindre de cela, » a affirmé Downey, qui vient de décrocher un résultat de troisième place la semaine passée en Coupe du monde junior, sur cette même piste du Centre des sports de glisse de Whistler. « J’ai veillé à la qualité constante de mes descentes en compétition junior, donc cette semaine j’ai essayé de maintenir cette cohérence. La cohérence est essentielle pour réussir les descentes, donc c’était mon objectif principal. »

Downey pointait en 16e place après la première manche de la compétition mais a reculé d’une place en deuxième manche.

« C’est un privilège de côtoyer les grandes vedettes du sport. Ils glissent avec tant de précision, et c’était un plaisir de les observer de près, » a ajouté le jeune Canadien. « Cette compétition d’aujourd’hui m’a montré que je suis capable de réaliser des descentes de qualité à ce niveau. Je vais continuer de raffiner ma technique et d’acquérir plus d’expérience et augmenter ma vitesse. »

L’Allemand Max Langenhan a inscrit le chrono le plus rapide à chacune des deux descentes de luge individuelle masculine pour se couvrir d’or (1:40,093). L’Autrichien Jonas Mueller a mis la main sur la médaille d’argent en 1:40,348, et le Letton Kristers Aparjods s’est accroché à la médaille de bronze en 1:40,572.

Un autre jeune Canadien a pris le départ en luge individuelle masculine à Whistler. Dylan Morse, qui fêtera ses 19 ans dans deux semaines, s’est classé 20e avec un temps total de 1:42,164. Le natif de Calgary a fait un bond de quatre places au classement en deuxième manche.

Le deuxième événement de Coupe du monde de luge Eberspächer se poursuit samedi à Whistler, en Colombie-Britannique, en commençant par l’épreuve de luge individuelle féminine et débouchant sur la compétition très anticipée de Coupe du monde de relais par équipes Eberspächer, présentée par BMW.

Pour tous les résultats de ce deuxième événement de Coupe du monde de luge Eberspächer, visitez le :

https://www.fil-luge.org/en/multimedia/eberspaecher-world-cup-27

Organisme sans but lucratif, l’Association canadienne de luge prend en charge la gouvernance du sport de luge au Canada. Avec le soutien financier du gouvernement du Canada, du Comité olympique canadien et d’À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et forme en toute sécurité les compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, dans le but de viser régulièrement le podium en compétition internationale. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, rendez-vous sur le www.luge.ca ;