Luge Canada
EN
FR

Une journée en bronze pour les athlètes canadiens au Championnat du Monde de luge en Allemagne

Toutes les trois Canadiennes se classent au top-10, Gough se voit refuser le podium, en quatrième place

ALTENBERG, Ger.—Les athlètes canadiens de luge viennent d’entrer dans l’histoire, mettant la main sur leur première médaille de bronze de Championnat du Monde, en relais d’équipe, dimanche à Altenberg, Allemagne.

Alex Gough, 24 ans, menait un trio de luges canadiennes sur la piste difficile de 1 200 mètres à Altenberg, suivie de Sam Edney, 27 ans, et le jeune équipage de doubles de Tristan Walker et Justin Snith, tous deux âgés de seulement 20 ans. Ayant déplacé les Allemands au plus haut rang du podium à la première épreuve de relais d’équipe de la saison, en Autriche, et forts d’une médaille d’argent dans cette même discipline sur leur propre piste de Whistler, les Canadiens ont inscrit un chrono collectif de 2:22.404 devant 6 000 spectateurs ardents.

«Nous nous alimentons de l’énergie des uns des autres, et nous nous amusons énormément à cette compétition. Ça se voit dès le début que nous ressentons l’atmosphère d’équipe, et c’est une force dont nous tirons avantage tous,» a constaté Sam Edney, qui venait de décrocher un meilleur en carrière, septième place, à l’épreuve de luge simple masculine de la veille. «Nous avons l’une des meilleures lugeuses au monde dans notre équipe, et deux jeunes gars très compétitifs, donc nous nous savons forts et capables dans cette discipline.»

L’Allemagne a remporté la victoire à cette épreuve avec un chrono total de 2:22.003. Les Russes ont glissé vers la médaille d’argent en 2:22.092.

Inclus au programme des Jeux Olympiques d’hiver 2014, le relais d’équipe est une compétition à une descente pour chaque athlète, dont une dame, un homme et un équipage de doubles. Les chronos de tous les trois sont additionnés pour donner le temps final. L’exactitude de la glisse et la communication entre les membres d’équipe sont des éléments clés pour réussir dans cette épreuve.

Dans le but de rendre la compétition encore plus passionnante, tant pour les compétiteurs que pour les spectateurs, la Fédération Internationale de Luge a mis en place un système de relais, où l’athlète tape un capteur en fin de glisse pour ouvrir la barrière de départ au prochain membre d’équipe qui attend en haut de piste.

Les athlètes canadiens ont une histoire de réussite dans cette compétition en Coupe du Monde, mais jusqu’à date, ils n’ont pas su finir dans les médailles sur quatre essais au Championnat du Monde.

«C’est un grand réconfort de balayer enfin le sort jeté sur les Canadiens au relais de Championnat du Monde,» a dit Edney. «Rien de comparable que de monter au podium de Championnat du Monde. À regarder nos résultats, il est clair que notre équipe est capable d’un tel succès. Personnellement, ça me servira de tremplin, et cela me donnera beaucoup de confiance dans ma glisse.»

En plus, l’équipe canadienne a accepté le drapeau FIL pendant la cérémonie des médailles, pour signifier le transfert de l’honneur de présenter le Championnat du Monde de Luge, ce que le Canada fera en 2013.

«C’était un coup de fierté pour tous nous quatre,» a dit Edney. «Nous aurons la chance d’accueillir le Championnat du Monde à Whistler, et nous sommes au plus heureux d’ouvrir nos portes au monde et de représenter notre pays.»

Avant sa descente vers la médaille de bronze, la Calgaroise Alex Gough a failli gagner une autre médaille, à l’épreuve de luge simple féminine. La vétéran de deux Jeux Olympiques, qui est entrée dans l’histoire comme premier Canadien dans l’histoire du sport à gagner une médaille de Championnat du Monde, ce qu’elle a fait il y a un an avec une médaille de bronze, a manqué d’un cheveu de répéter sa performance, finissant au quatrième rang en 1:44.418.

«Quatrième place est un excellent résultat, mais en même temps il est dur de finir si près du podium,» a dit Gough.

Au cours des deux derniers ans, Gough s’est établie comme l’athlète de luge le plus réussi du pays. Elle a plusieurs médailles internationales à son compte, et elle est la seule lugeuse au monde à avoir déplacé les Allemandes du plus haut rang du podium de Coupe du Monde et ce, sur plus de 100 épreuves. Gough a réalisé ce coup de maître à deux reprises – l’année passée en Russie, et puis cette année à Calgary, quand elle est devenue le premier Canadien à remporter la victoire en Coupe du Monde sur sol canadien.

L’Allemande Tatjana Hufner a gagné le titre de Championne du Monde dimanche avec un temps de 1 :44.381. La Russe Tatiana Ivanova a mis la main sur la médaille d’argent en 1 :44.482, alors que Natalie Geisenberger, d’Allemagne, a glissé vers la médaille de bronze en 1:44.784.

Le jour le plus réussi jamais dans l’histoire du Canada n’en finissait pas avec Gough. Dayna Clay, 19 ans, de Calgary, a décroché son meilleur résultat jamais en tournée d’élite, septième place. Toujours admissible en catégorie junior, la jeune étoile montante a fait un temps de 1:45.372 – ce qui lui a valu deuxième place en catégorie des moins de 23 ans, compétition qui se fait conjointement avec le Championnat du Monde.

Une autre jeune Calgaroise, Arianne Jones, 21 ans, s’est creusée une place parmi les élites avec un résultat de 10e place. Jones, qui avait réalisé un meilleur en carrière de sixième place le mois dernier, a fait un chrono combiné de 1:45.521.

L’équipe canadienne se met en route maintenant pour Sigulda, Lettonie, pour l’avant-dernière épreuve de Coupe du Monde de la saison.

L’Association canadienne de luge, organisme sans but lucratif, est l’organe directeur du sport de luge au Canada. Avec l’appui financier de son commanditaire titre, Fast Track Capital, ainsi que le soutien du Gouvernement du Canada, du Comité olympique canadien et de À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et développe en toute sécurité les lugeurs et lugeuses d’élite courants et futurs de la nation, avec l’objectif de voir régulièrement nos athlètes au podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, visitez notre site Internet au www.luge.ca

POUR TOUS LES RÉSULTATS : www.fil-luge.org
Relais d’équipe, cinq premières équipes au classement :?1. Allemagne, 2:22.003; 2. Russie, 2:22.092; 3. Canada, 2:22.404; 4. Autriche, 2:22.736; 5. Italie, 2:22.746.

Luge simple féminine, cinq premières au classement et résultats canadiens :
1.Tatjana Hufner, GER, 1:44.381; 2. Tatiana Ivanova, RUS, 1:44.482; 3. Natalie Geisenberger, GER, 1:44.784; 4. Alex Gough, Calgary, CAN, 1:44.418; 5. Corinna Martini, GER, 1:44.955.
Autres résultats canadiens :
7. Dayna Clay, Calgary, 1:45.372; 10. Arianne Jones, Calgary, 1:45.521