Luge Canada
EN
FR

Bob Glover prend les rênes en tant que président de l’Association canadienne de luge

Sur le chemin vers 2018, Glover va diriger un conseil de direction à la fois expérimenté et diversifié

Bob Glover est le nouveau président de l’Association canadienne de luge, et il aidera à définir le parcours de cet organisme qui vise à gagner sa première médaille olympique aux Jeux de 2018.

Glover, qui s’implique ou s’est impliqué à une variété de sports aux niveaux d’administration et d’entraînement, a récemment été élu au poste de président dans le cadre de l’assemblée générale annuelle de l’Association canadienne de luge.

«Je suis vraiment ravi d’avoir cette occasion de travailler avec un conseil d’administration expérimenté et professionnel, des gens qui s’engagent à continuer à développer l’ACL sur le plan financier, tout en mettant en place les ressources nécessaires pour les athlètes canadiens de luge, de sorte qu’ils puissent entrer dans l’histoire et monter sur le podium olympique,» a déclaré Glover.

Mené par Glover, le nouveau conseil d’administration de l’ACL apporte un ensemble de compétences à la fois diversifiées approfondies. Un groupe d’individus expérimentés des mondes du sport et des affaires ont été élus administrateurs et administratrices généraux. Breanne Everett, chirurgienne plastique, apporte également son expérience de P-DG d’une entreprise de technologies médicales, alors que Justine Jones – professionnelle des ventes respectée et accomplie dans l’industrie médicale et actuellement dans l’industrie pétrolière à Calgary, offre une expérience précieuse en levée de fonds. Et trois leaders dans le sport - Lucinda Jagger, Ian Cockerline et Jim Watts - complètent ce groupe admirable d’administrateurs généraux.

Jagger a travaillé avec le programme de haut niveau de l’Association canadienne de luge dans les mois et ans avant les Jeux de 2014, tout en s’acquittant du rôle de consultante en haute performance chez À Nous le Podium, et cet été elle est retournée à Whistler pour prendre en main le rôle de vice-présidente des responsabilités sportives, avec Whistler Sport Legacies. Le double athlète olympique et ancien compétiteur de luge Ian Cockerline a été élu par ses pairs dans le sport pour servir de représentant des athlètes, alors que Watts vient renforcer la présence du Conseil sur la côte ouest du Canada, où il est président de la British Columbia Luge Association.

Zan Aycock est de retour au Conseil, prenant en main une nouvelle fonction de secrétaire. Ingénieur de métier, Aycock a été directeur des officiels chez l’ACL au cours des deux dernières années. Johanna Gouw, présidente des comités d’organisation des Coupes du Monde de l’an dernier, est aussi de retour pour une autre année. Kevin Donegan, qui a joué une variété de rôles dans l’industrie pétrolière à Calgary, continuera la deuxième année de son mandat de trésorier.

«C’est un groupe de personnes très accomplies, rassemblant énormément d’expérience commerciale, professionnelle et sportive, et c’est quelque chose de très important pour le développement continu de l’ACL,» a déclaré Glover. «Ça me fait vraiment plaisir de travailler avec ce groupe professionnel et engagé, pour réaliser de nouveaux seuils d’excellence dans notre sport au cours des quatre prochaines années.»

Glover succède à Ed Moffat dans le rôle de président. Moffat quitte le conseil après 12 ans de service, ayant été élu administrateur général à la Fédération internationale de luge plus tôt cet été.

L’enthousiasme et l’engagement de Moffat envers son sport y ont été pour beaucoup dans le parcours qu’a suivi récemment l’Association canadienne de luge, qui a subie une vraie métamorphose : d’un sport en plein crise budgétaire et participative, elle est devenue un organisme durable et prometteur, un qui a fait preuve de résultats records sur les pistes internationales.

Durant le mandat de Moffat, le personnel travailleur de l’ACL a engagé le premier commanditaire titre dans l’histoire de l’ACL; on a restructuré le personnel d’entraînement et de soutien de haut niveau, retenant Walter Corey comme premier directeur des programmes de haut niveau et attirant des entraîneurs très respectés sur le plan international, dont les Allemands Wolfgang Staudinger et Bernhard Glass – qui ont développé un bassin de talent pour le sport au Canada tout en décrochant des résultats à battre tous les records et des médailles dans toutes les catégories de compétition, incluant trois résultats de quatrième place et un résultat de cinquième place aux Jeux Olympiques d’hiver 2014 à Sotchi, Russie.

«Le podium international n’est pas une place où on arrive sans avoir un bon leadership, une excellente préparation, et l’accès à toutes les ressources et tout l’appui qu’il faut pour être les meilleurs au monde,» a remarqué Glover. «Et il reste du chemin à faire. Il faut que nous continuions à user de l’innovation, cibler le plus haut niveau d’excellence, et nous engager cœur et âme à bâtir sur les leçons apprises pour réaliser notre objectif de gagner la première médaille olympique pour le Canada dans ce sport en 2018, et le succès après aussi.»

L’Association canadienne de luge, organisme à but non-lucratif, est l’instance de régie du sport de luge au Canada. Appuyée par une aide financière du gouvernement du Canada, du Comité olympique canadien et d’À Nous le podium, l’Association canadienne de luge recrute et développe de manière sécuritaire les athlètes de haut niveau actuels et futurs, en vue de voir monter nos athlètes canadiens monter régulièrement sur les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter notre site web au www.luge.ca.

*****

POUR EN SAVOIR PLUS :

Chris Dornan
Presse et relations publiques
Association canadienne de luge

T: 403-620-8731