Luge Canada
EN
FR

Mitchel Malyk mène les Canadiens avec un résultat de 16ème place en Coupe du Monde de luge

Des modifications apportées à sa luge coûtent cher à Sam Edney, qui termine au 21ème rang à son retour en compétition d’élite

WINTERBERG, Allemagne—Mitchel Malyk a terminé premier Canadien, écarté de justesse du très convoité top-15 au classement, dans un grand contingent regorgeant de talent venu disputer la première épreuve de luge simple masculine de cette saison de Coupe du Monde, dimanche à Winterberg, Allemagne.

Avec des chronos de départ parmi les moins forts du contingent, le jeune natif de Calgary, 21 ans, a su rattraper des fractions de secondes durant ses descentes de la piste à 15 virages, pour afficher un chrono total de 1:45.320 qui lui a valu 16ème place. Malyk avait eu une saison de percée l’an dernier, avec une série de meilleurs résultats en carrière, parmi les 10 premiers au classement, et en plus il a joué un rôle clé au sein de l’équipe canadienne en compétition de relais, où le Canada a décroché une médaille aux Championnats du Monde. Comme ses coéquipiers, Malyk s’est débattu avec la constance de sa glisse à cette première épreuve de la saison, mais il continue à gagner de l’expérience valable. À la dernière des deux manches, Malyk a descendu cinq rangs au classement à cause de plusieurs erreurs qui lui ont coûté cher.

«Mitch a bien fait aujourd’hui, mais nous sommes trop lents aux départs,» a indiqué Wolfgang Staudinger, entraîneur en chef de l’équipe canadienne de luge. «La concurrence est trop féroce, le niveau de talent est trop fort en compétition masculine, et on ne peut pas se permettre un lent départ. Il est absolument essentiel d’être rapide au départ pour être en mesure de rivaliser avec les meilleurs au monde.»

L’Allemande Johannes Ludwig a réussi des départs énormes pour signer sa première victoire de la saison et ce, en dépit d’une erreur majeure à sa deuxième descente. Ludwig a fait un temps en or de 1:44.732.

Le Russe Roman Repilov a terminé au rang de vice-champion en 1:44.921, et l’Allemand Andi Langenhan a mis la main sur la médaille de bronze en 1:44.977.

Dame Nature a eu le dessus sur le Canadien Sam Edney, de retour au circuit de Coupe du Monde après avoir pris un congé l’an dernier.

Le temps capricieux, qui a changé de pluie en neige puis en soleil, a obligé Edney et ses entraîneurs à modifier la configuration de sa luge juste avant son départ. Mais la tactique n’a pas rapporté, Le résident de Calgary a fait un temps final de 1:45.378.

«Je crois que nous nous sommes tiré dans la pied avec cette modification de la luge de Sam,» a avoué Staudinger. «Tel un skieur qui choisit le bon fart, parfois il faut tenter la chance, et cela n’a pas marché pour nous aujourd’hui. Je sais que si Sam continue à bosser sur la piste et dans son entraînement global, il retrouvera son ancienne forme, mais il va falloir du temps et de l’effort pour y arriver.»

La prochaine escale du circuit de Coupe du Monde est en Amérique du Nord, à Lake Placid, NY, pour ensuite visiter le Centre des sports de glisse de Whistler pour la troisième compétition de la saison, les 9-10 décembre.

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est responsable de la gouvernance du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et développe en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, en vue d’atteindre régulièrement les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le site www.luge.ca.

Résultats de luge simple masculine :  

1. Johannes Ludwig, GER, 1:44.732; 2. Roman Repilov, RUS, 1:44.921; 3. Andi Langenhan, GER, 1:44.977; 4. Felix Loch, GER, 1:45.029; 5. Semen Pavlichenko, RUS, 1:45.039.

Résultats canadiens :

16. Mitchel Malyk, Calgary, 1:45.320; 21. Sam Edney, Calgary, 1:45.378