Luge Canada
EN
FR

La Canadienne Alex Gough obtient quatrième place à la première épreuve de Coupe du Monde de luge de la saison

Kim McRae amorce la saison sur un résultat de huitième place; la fortune boude les Canadiens en doubles

IGLS, Aut—La Canadienne Alex Gough a donné le coup d’envoi à l’année Olympique et ce, sur une note positive, glissant vers le quatrième rang à la toute première épreuve de luge individuelle féminine de cette nouvelle saison de Coupe du Monde, samedi à Igls, Autriche.

La résidente de Calgary, 30 ans, a enregistré le quatrième départ en vitesse à chacune de ses deux descentes de la piste à 10 virages, pour obtenir un chrono combiné de 1:20,705.

«C’était un bon effort aujourd’hui. C’était une compétition vraiment serrée et nous avons été écartés des marches du podium par la plus petite des marges. Cela vient valider l’entraînement qu’Alex a fait. Alex continue à rivaliser avec les meilleures au monde, juste comme elle l’a fait aux années précédentes, donc c’est positif,» a dit l’entraîneur en chef de l’équipe canadienne de luge, Wolfgang Staudinger.

Gough, qui a une quatrième participation aux Jeux Olympiques dans sa visée, a accompli deux excellentes descentes de la piste de 817 mètres, à sa première compétition de la saison.

«C’était une performance solide. Il faut rappeler qu’il y a quatre Allemandes très, très fortes avec qui nous avons affaire chaque semaine, à chaque compétition au circuit. Ce n’est pas facile. C’est une vraie bataille, mais ce qui est beau c’est que nous nous sommes montrés à la hauteur,» a enchaîné Staudinger. «Effectivement, la compétition est tellement intense à l’heure actuelle que l’ordre des rangs aurait pu être différent. Parfois on gagne, parfois in perd, si la chance n’est pas de son côté. Aujourd’hui nous n’avons pas eu cette chance, mais peu importe, puisque nous sommes dans la course, et c’est tout ce qui compte.»

Les Allemandes ont amorcé la saison sur un balayage du podium de luge individuelle féminine. Natalie Geisenberger a triomphé, avec un temps en or de 1:20,488. Dajana Eitberger a terminé au rang de vice-championne en 1:20,661 alors que Tatjana Huefner a grimpé sept rangs en deuxième manche pour s’accrocher à la médaille de bronze, largement en vertu de son chrono de deuxième descente, le plus rapide de toutes les compétitrices. Elle a fait un chrono total de 1:20,664.

La Calgaroise Kim McRae a été la seule autre Canadienne à glisser dans cette épreuve. McRae, qui avait gagné une médaille de bronze au Championnat du Monde de l’an dernier sur cette même piste en Autriche, s’est classée huitième samedi, avec un temps final de 1:20,956.

Espérant de tirer parti d’un été d’entraînement intensif, le duo canadien de Tristan Walker et Justin Snith était prêt à disputer les médailles à la première épreuve de la saison.

Les deux Calgarois ont obtenu le deuxième plus rapide chrono de départ à chacune de leurs deux descentes, et ils étaient bel et bien dans la course au podium durant leur première descente de la piste à pente relativement douce, mais ils ont quitté le virage numéro neuf en position plutôt élevée, et cela les a ébranlés; ils ont fait une correction excessive et cette erreur a fini par les descendre au 22ème rang au classement. Les doubles Olympiens se sont pourtant rachetés en deuxième manche, où ils ont enregistré le troisième plus rapide chrono, 40,101. Ils sont quand-même restés en 22ème place avec un temps final de 1:21,868.

«C’était un peu comme si, quand on roule sur l’autoroute à 100 milles à l’heure et on tourne le volant brusquement à droite puis à gauche…cela a provoqué un long dérapage. Et ils ont perdu toute leur vitesse acquise,» a remarqué Staudinger. «À la deuxième descente, ils n’avaient rien à perdre, et ils ont laissé courir l’engin. Je sais qu’ils sont rapides et qu’ils méritent leur place parmi les meneurs. Ils ont déjà fait preuve de cela. Mais la clé c’est de mettre deux bonnes descentes ensemble.»

Les Allemands Toni Eggert et Sascha Benecken ont récolté la première médaille d’or de la saison avec un temps gagnant de 1:19,843. Les Italiens Ludwig Rieder et Patrick Rastner ont mis la main sur la médaille d’argent en 1:20,021, et un autre équipage allemand, Tobias Wendl et Tobias Arlt, a glissé vers le troisième rang au podium, avec un temps de 1:20,258.

La Coupe du Monde de luge continue dimanche, avec les compétitions de luge individuelle masculine et de relais par équipes.

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est responsable de la gouvernance du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et développe en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, en vue d’atteindre régulièrement les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le site www.luge.ca.

Luge individuelle féminine, cinq premières au classement :

1. Natalie Geisenberger, GER, 1:20,488; 2. Dajana Eitberger, GER, 1:20,661; 3. Tatjana Huefner, GER, 1:20,664; 4. Alex Gough, Calgary, CAN, 1:20,705; 5. Julia Taubitz, GER, 1:20,752.

Autres résultats canadiens :

8. Kim McRae, Calgary, 1:20,956

 

Doubles, cinq premiers au classement:

1. Toni Eggert/Sascha Benecken, GER, 1:19,843; 2. Ludwig Rieder/Patrick Rastner, ITA, 1:20,021; 3. Tobias Wendl/Tobias Arlt, GER, 1:20,258; 4. Peter Penz/Georg Fischler, AUT, 1:20,363; 5. Aleksandr Denisev/Vladislav Antonov, RUS, 1:20,430.

Résultat canadien :

22. Tristan Walker, Cochrane, Alta./Justin Snith, Calgary, 1:21,868