Luge Canada
EN
FR

Une journée doublement en argent pour le Canada en Coupe du Monde Viessmann de luge

Alex Gough termine en vice-championne en luge individuelle féminine; une autre médaille d’argent s’obtient aux relais par équipes

CALGARY—Alex Gough et ses coéquipiers canadiens ont complété un triplé pour le Canada cette fin de semaine en Coupe du Monde Viessmann de luge, sur leur propre piste à eux, au Parc Olympique canadien de Winsport, en banlieue de Calgary.

Au grand plaisir de la foule partisane, Gough a glissé vers la marche en argent du podium samedi matin à l’épreuve de luge individuelle féminine, avant de contribuer à encore une autre médaille d’argent canadienne en après-midi, en Coupe du Monde Viessmann de relais par équipes, avec ses confrères Sam Edney, Justin Snith et Tristan Walker.

Gough et Kim McRae ont usé de l’élan déclenché par les hommes canadiens la veille pour glisser respectivement vers les deuxième et quatrième rangs au classement, samedi matin à l’épreuve de luge individuelle féminine.

L’athlète le plus accompli que le programme canadien de luge ait jamais produit, Gough a été superbe à ses deux descentes, même face aux vents de Chinook qui soufflaient sur la piste calgaroise à 14 virages. Elle a fait un chrono total de 1:33,557 pour récolter la médaille d’argent.

«Je suis au septième ciel. J’ai failli atteindre le podium à un couple de reprises cette saison, donc je savais que j’avais le potentiel d’y être. Il est vraiment super d’y être enfin, d’autant plus que c’est chez nous, devant tous ces spectateurs qui sont venus nous encourager,» a dit Gough.

C’est la 26ème médaille de Coupe du Monde pour Gough en compétition individuelle, et la troisième sur cette piste où elle avait grandi comme athlète.

«Lorsque Wolfgang (Staudinger – l’entraîneur en chef) a pris les rênes, il a changé notre système de fond en comble, et nous avons fait tellement de descentes ici, par toutes les conditions imaginables, donc nous avons une excellente familiarité avec cette piste,» a enchaîné Gough. «Il est vraiment gratifiant de bien faire ici, et entrer dans la zone de décélération et voir tous les partisans qui nous applaudissent. C’est génial.»

La triple Olympienne ciblait son premier podium depuis sa victoire d’il y a un an à Whistler, et c’était bien parti : elle pointait en troisième place à la fin de la première manche.

«La première descente n’a pas été la meilleure, mais j’étais tout de même dans la course. C’était une journée typique à Calgary, avec les vents du Chinook. Nous connaissons les caprices du vent ici, et nous avons tiré parti de cet avantage,» a indiqué Gough, qui a deux médailles de Championnat du Monde à son compte, au-delà de sa collection de médailles de Coupe du Monde.

Gough est montée au podium avec deux Allemandes. Tatjana Huefner a signé la victoire en 1:33,442. Natalie Geisenberger avait été à la tête du classement en première manche, mais elle est descendue au troisième rang à la suite d’une deuxième descente moins que parfaite. Elle a fait un temps en bronze de 1:33,6303.

Kim McRae a terminé au pied du podium, son meilleur résultat jamais sur la piste de Calgary.

McRae, médaillée de bronze aux Championnats du Monde de l’an dernier, a terminé au quatrième rang à Calgary avec un temps total de 1:33,796.

«C’étaient de bonnes descentes aujourd’hui. J’ai enfin réussi à laisser courir l’engin et savourer la descente,» a remarqué McRae.  «Mon attention avait été concentrée ailleurs que sur la piste cette semaine, mais aujourd’hui, lorsque je suis arrivée à la ligne de départ, c’était la sérénité totale et je me sentais prête à concourir.»

McRae et Gough ont égalé les résultats obtenus par leurs coéquipiers Sam Edney et Mitch Malyk, à l’épreuve de luge individuelle masculine de vendredi soir.

«J’ai tiré une grande inspiration de la performance des gars hier. Notre équipe a connu une série de semaines décevantes. Nous avions vraiment besoin d’inverser cette tendance.»

Les médailles de Gough et McRae ont un peu éclipsé un autre grand exploit sur la journée, celui de la jeune Calgaroise, Brooke Apshkrum, 18 ans. La médaillée d’or des Jeux Olympiques de la jeunesse a glissé vers un résultat remarquable de 14ème place au classement, en 1:34,681.

Les deux médaillés d’argent en luge individuelle, Gough et Edney, ont contribué à un tour du chapeau pour le Canada cette fin de semaine, ajoutant une autre médaille d’argent au compte de la nation hôtesse, à l’épreuve de relais par équipes.

Aux relais, une lugeuse, un lugeur et un équipage de doubles font une seule descente, l’un après l’autre. Les athlètes frappent une palette suspendue au-dessus de la ligne d’arrivée pour ouvrir la porte de départ au prochain relayeur en haut de la piste. Les résultats se basent sur le temps cumulatif de toutes les trois descentes.

Gough et Edney, avec l’équipage de doubles de Walker et Snith, ont fait un travail magistral sur la piste Olympique dans l’ouest de la ville de Calgary, inscrivant le meilleur chrono total sur la journée avant d’être devancés par les Allemands, qui ont été les derniers à glisser.

«Du point de vue des spectateurs, c’est notre compétition la plus populaire, la plus grisante. Il est très agréable de rassembler tout le monde dans un effort collectif. Ça montre aux autres où nous en sommes comme programme, et ça souligne le fait que nous sommes tous capables de bonnes performances,» a déclaré Edney. «Mon temps de réaction a été plutôt lent au départ, mais je suis très satisfait de ma descente aujourd’hui. Mes coéquipiers ont eux aussi très bien glissé aujourd’hui, et je suis très fier d’eux.»

Les Allemands ont profité d’une petite erreur de l’équipage de doubles : en quittant le dernier virage, Walker et Snith ont failli manquer de frapper la palette qui active le capteur de chronométrage. Cette hésitation a permis aux Allemands d’accaparer la médaille d’or avec un temps de 2:21,146.

«C’est la première fois où on conteste des relais à Calgary. Parfois ça s’avère plus rapide si on se heurte contre la paroi, mais nous n’avons jamais eu à frapper la palette sur cette piste-ci. Il n’est pas facile de quitter ce dernier virage puis frapper la palette avec le soleil droit dans les yeux,» a dit en riant Walker, de Cochrane, Alta, qui avait décroché le sixième rang à l’épreuve de doubles de la veille. «Il est vraiment bon que toute notre équipe ait connu une fin de semaine solide ici.»

Les Autrichiens ont terminé au troisième rang aux relais, avec un temps de 2:21,589.

Les Canadiens avaient également décroché une médaille d’argent à la première compétition de la saison de Coupe du Monde Viessmann de relais par équipes, présentée par BMW.

La Coupe du Monde Viessmann de luge se reprend en fin de semaine prochaine, à Lake Placid, N.Y., la dernière compétition avant la pause des fêtes.

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est responsable de la gouvernance du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et développe en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, en vue d’atteindre régulièrement les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le site www.luge.ca

 

Luge individuelle féminine, cinq premières au classement et résultats canadiens :

1. Tatjana Huefner, GER, 1:22,442; 2. Alex Gough, Calgary, CAN, 1:33,557; 3. Natalie Geisenberger, GER, 1:33,603; 4. Kim McRae, Calgary, 1:33,796; 5. Summer Britcher, États-Unis, 1:33,970.

Autre résultat canadien :

 14. Brooke Apshkrum, Calgary, 1:34,681.

 

Relais par équipes, cinq premiers au classement :

1.Allemagne, 2:21,146; 2. Canada, 2:21,187; 3. Autriche, 2:21,589; 4. États-Unis, 2:21,654; 5. Lettonie, 2.21,730