Luge Canada
EN
FR

Le médaillé olympique Sam Edney est nommé chef de la haute performance chez Luge Canada

Le quadruple Olympien va tenir la barre pour une nouvelle génération d’athlètes de luge qui cible le podium international

CALGARY—Étant rentré des Jeux olympiques de Pyeong-Chang avec une médaille d’argent autour du cou, Sam Edney a tiré sa révérence sur sa carrière de luge. Maintenant, ce lugeur parmi les plus respectés du monde a été engagé par Luge Canada pour superviser le développement d’une nouvelle génération de lugeurs et lugeuses qui visent eux aussi les marches du podium international. Edney vient d’être nommé chef de la haute performance chez Luge Canada.

Compatissant, généreux et prêt à relever tout défi, exprimant une passion infatigable pour le sport, pour le franc-jeu et pour la poursuite de l’excellence, Edney, 34 ans, a été fer de lance au sein du programme canadien de luge au fil des deux dernières décennies, et maintenant il espère aider à passer le flambeau à la relève, en s’impliquant directement au programme de la haute performance de Luge Canada.

« Je suis absolument ravi de disposer de cette possibilité d’avoir une incidence positive sur l’avenir de notre sport au Canada, » a affirmé Edney. « Je suis conscient des efforts qu’il faut investir dans le processus de développement d’un programme à succès, et maintenant j’ai la chance d’être membre du personnel qui travaille avec acharnement, dans les coulisses, en vue d’apporter le soutien nécessaire à nos athlètes et nos entraîneurs. Le rêve demeure inchangé. J’ai une grande motivation de faire ce que je peux afin de donner à nos athlètes la possibilité de réaliser leurs propres objectifs de performance, et garder notre programme orienté vers le podium olympique. »

Lors de prendre sa retraite il y a un an, Edney était l’athlète de luge masculin le plus décoré de l’histoire du programme canadien, et il avait joué un rôle de premier plan au sein d’une équipe de luge qui a gagné le cœur de tout le Canada par sa remarquable volonté d’apporter de la crédibilité à son sport au Canada; cette équipe a connu une belle métamorphose au fil des années, étant au début un ensemble de participants qui se réjouissait du simple fait de représenter le Canada; puis quelque 20 ans plus tard, en 2018, ce même groupe est monté sur le podium olympique.

« Je sais qu’il existe déjà dans notre programme d’élite une forte volonté pour viser les médailles, avec mes anciens coéquipiers Tristan Walker et Justin Snith qui mènent la charge. Ce sera un vrai plaisir de continuer à travailler avec eux, mais je me réjouis encore plus à la perspective d’aider à façonner l’avenir de nos plus jeunes athlètes, » a remarqué Edney, qui va encourager les athlètes à tirer des leçons de toute embûche qu’ils rencontreront, sans oublier de célébrer les réussites achevées en cours de route.

« La barre est placée haute, et il y a évidemment des défis à relever. Je sais que nos jeunes athlètes veulent prendre la relève et suivre dans les pas de ceux et celles qui les ont précédés. Ce sera passionnant de les aider à se développer et réaliser nos objectifs collectifs. Je suis conscient des enjeux que ces athlètes vont affronter. Je veux partager mon expérience avec eux et semer le désir de gagner des médailles, ainsi que la confiance que le podium est à leur portée et ce, bien plus tôt dans le processus de développement qu’ils ne le croient. »

Le leader de l’équipe canadienne masculine au cours des huit dernières années, Edney est devenu le deuxième homme canadien à gagner une médaille de Coupe du monde en luge individuelle. Il a réalisé une de ses plus grandes percées en 2014, à domicile à Calgary, lorsqu’il est devenu premier homme canadien à gagner une compétition de Coupe du monde de luge. Quelques mois auparavant, il s’en est fallu de peu que Edney termine au podium des Jeux de Sotchi. En plus d’être un acteur de premier plan aux relais par équipes, où il a cumulé 15 médailles de Coupe du monde et trois médailles de Championnat du monde, Edney s’est distingué comme premier homme canadien à gagner une médaille de Coupe du monde en dehors des frontières canadiennes, lorsqu’il a décroché une bronze sur la piste de Pyeong-Chang en 2017. Il a continué par obtenir une médaille d’argent dans une Coupe du monde à Calgary, quelques semaines avant les Jeux de 2018, où il a couronné sa remarquable carrière par une médaille d’argent olympique.

« Sam est un professionnel très dynamique qui est conscient de tous les ingrédients essentiels d’une recette gagnante, » a déclaré Tim Farstad, directeur général de Luge Canada. « Son propre cheminement vers le podium a été long et graduel, avec sa part d’embûches et de moments de célébration. Notre programme amorce une nouvelle ère. Sam comprend la patience et l’investissement de temps qui seront nécessaires afin de cultiver un programme en lice pour les médailles. C’est un nouveau chapitre pour Sam. Je suis certain qu’il va poursuivre son propre développement professionnel et personnel dans son nouveau rôle au sein de notre programme, et je suis confiant qu’il saura transférer le savoir-faire qu’il a cumulé comme athlète, de sorte que le sport de luge continue son rayonnement au Canada. »

Depuis deux ans, Edney habite et travaille à Victoria, où il s’est installé avec son épouse et leur petite fille, et où il a complété un diplôme de commerce à l’Université Royal Roads. Il était plus ou moins inévitable que, tôt ou tard, Edney renoue avec le système sportif canadien.

« Au fil des dernières années j’ai entretenu une série de conversations avec mes anciens collègues, non seulement pour continuer à rester impliqué dans le sport, mais également puisque j’éprouvais un désir de redonner. J’ignorais seulement à quel titre, » a observé Edney. « Au premier anniversaire de notre médaille aux Jeux de 2018, j’ai eu l’idée tout à coup qu’il était temps de m’impliquer. L’entraînement ne m’intéressait pas. Le programme traversait une période de transition, et c’est alors que ce poste de chef de la haute performance a été créé, et cela m’intéressait beaucoup. »

Travaillant de concert avec les partenaires gouvernementaux et financiers de Luge Canada, ainsi que l’entraîneur en chef Wolfgang Staudinger et le personnel de soutien, Edney compte bâtir sur les bases solides qui ont déjà été jetées, en apportant un nouveau contexte au programme dirigé par les entraîneurs et axé sur les athlètes, pour cultiver une atmosphère de développement qui est responsable, fiable et attaché au processus.

Edney déménagera à Calgary au mois d’août. Il commencera à exercer ses fonctions en tant que chef de la haute performance chez Luge Canada le 12 août.

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge se charge de la gouvernance du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et forme en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, qui ciblent régulièrement les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le www.luge.ca