Luge Canada
EN
FR

Les Canadiens Récoltent L'Or en Compétition D'Équipe en Coupe du Monde de Luge en Autriche

Sam Edney marque la descente la plus rapide de la journée pour prendre 18e place à l'épreuve de luge simple masculineIGLS, Autriche.—L'équipe de luge canadienne glisse fort et signale au monde qu'elle passe aux choses sérieuses et vise les rangs du podium de Coupe du Monde.

Forts d'un entraînement d'été acharné et de bons résultats dès le début de la saison, les lugeurs et lugeuses canadiens ont concouru ensemble dimanche pour récolter leur première médaille d'or jamais en épreuve de relais d'équipe, dans un événement de Coupe du Monde à Igls, Autriche.

L'équipe canadienne : les Calgarois Alex Gough, Sam Edney et les deux frères Chris et Mike Moffat, ont fait impression sur leurs rivaux internationaux, avec un chrono combiné de deux minutes 10.864 secondes, devançant de presqu'une seconde les Autrichiens qui ont glissé vers deuxième place.

«L'épreuve de relais a été incroyable aujourd'hui,» s'est exclamé Edney, 25 ans, qui a eu son meilleur résultat de Coupe du Monde en carrière, cinquième place, à Calgary la semaine passée. «Le relais met l'accent sur les départs et le temps de réaction, et ce sont nos points forts. C'est une épreuve d'un seul coup, finie presqu'aussitôt qu'on la commence, mais on travaille ensemble comme équipe et on s'amuse beaucoup ensemble.»

Dans la compétition d'équipe, une dame, un homme et un équipage de doubles complètent chacun une descente pour un chrono combiné de groupe. Pour ajouter du suspens, la FIL a adapté un format de relais : les athlètes touchent un capteur à l'arrivée, ce qui ouvre une porte de départ en haut de piste et déclenche le relais. La stratégie y est pour beaucoup; les entraîneurs restent à la radio pour assurer que les athlètes sont prêts à partir aussitôt que la porte ouvrira.

«C'est un baromètre important pour nous, car cela démontre la performance globale de l'équipe sur le plan international, et nous sommes toujours bien placés pour les médailles dans les épreuves d'équipe,» a dit Wolfgang Staudinger, qui a enchaîné que la Fédération internationale de luge essaie de faire inclure le format de relais aux épreuves olympiques à l'avenir. «Je regarde de près nos chronos intérimaires à cette épreuve pour nous comparer aux autres athlètes et pays. Et il est évident que si nous glissons bien, nous allons réaliser des résultats vraiment impressionnants.»

L'Autriche a fini en deuxième place avec un temps de 2:11.868, et la Lettonie a eu la médaille de bronze en 2:12.094. L'équipe allemande a été disqualifiée pour avoir manqué d'appuyer sur le capteur d'arrivée et ouvrir la porte de départ comme il faut.

Le Canada a fait impression dernièrement, avec ses athlètes dans le top-10 aux deux premières semaines de compétition de cette jeune saison. Hier, Alex Gough a fait encore un autre grand pas en avant dans sa carrière avec un résultat de quatrième place en luge simple féminine.

«Je vous dis que nos tendances sont très précises en ce moment,» a dit Staudinger, dont c'était la première occasion de chanter l'hymne national du Canada en Coupe du Monde depuis son recrutement d'Allemagne au Canada il y a trois ans. «La question n'est pas si la chose arrivera, mais quand la chose arrivera. Nous devons continuer à travailler fort; c'est aussi simple que ça, et la victoire nous attend.»

Le Canada a eu beaucoup de succès aux épreuves de relais. Il y a trois ans, les Canadiens ont fini deuxième au classement général de Coupe du Monde après avoir gagné des médailles d'argent et de bronze.

Plus tôt cette même journée, les hommes canadiens ont concouru en luge simple masculine.

Faisant face à un programme de compétition adapté pour finir les épreuves avant l'arrivée des forts vents sur la piste d'Igls, les Canadiens ont dû glisser deux heures avant le temps prévu et malgré une première descente titubante, ils ont retrouvé leur forme en deuxième manche.

Une glissade au virage neuf a descendu Edney en bas du classement, mais il a retrouvé son aplomb et effectivement, sa deuxième manche a été la descente la plus rapide de la journée, 48.163, et il a grimpé jusqu'en 18e place avec un chrono combiné final de 1:38.463.

«J'ai perdu la stabilité au sortir du virage, mais Staudie (Wolfgang Staudinger) et moi avons discuté de mes stratégies mentales et nous avons apporté quelques modifications à l'engin pour la deuxième descente, et cela a marché super bien,» a dit Edney, athlète olympique aux Jeux de 2006. «Ça me signale que, avec deux bonnes descentes, je pourrais me retrouver parmi les meilleurs. Je crois à mon propre potentiel et je sais que je peux réaliser ces objectifs.»

Jeff Christie, de Calgary, a également participé à l'épreuve de luge simple masculine, arrivant au 21e rang avec un temps de 1:38.637.

L'Italien Armin Zöggeler a remporté sa deuxième victoire consécutive en Coupe du Monde avec un temps de 1:37.988. Son coéquipier Wilfried Huber a fini en deuxième place avec un chrono de 1:38.085, et un Russe, Viktor Kneib, s'est accroché à la médaille de bronze en 1:38.091.

L'association canadienne de luge est l'organisme directeur du sport de luge au Canada. L'association canadienne de luge se charge des opérations du Centre d'entraînement en luge olympique, dans le Parc olympique du Canada, à Calgary. L'ACL entraîne les lugeurs et lugeuses élites du pays et développe le sport à travers le pays. Pour en savoir plus sur l'Association canadienne de luge, visitez notre site Internet au www.luge.ca.
Pour tous les résultats : www.fil-luge.org

Résultats d'équipe :
1.Canada, 2:10.864; 2. Autriche, 2:11.868; 3. Lettonie, 2:12.094; 4. États-Unis, 2:12.267; 5. Ukraine, 2:12.358
Résultats de luge simple masculine :
1. Armin Zöggeler, ITA, 1:37.988; 2. Wilfried Huber, ITA, 1:38.085; 3. Viktor Kneib, RUS, 1:38.091; 4. Felix Loch, GER, 1:38.123; 5. Reinhold Rainer, ITA, 1:38.137.
Résultats canadiens :
18. Sam Edney, Calgary, 1:38.463; 21. Jeff Christie, Calgary, 1:38.637

****