Luge Canada
EN
FR

Les lugeuses Caitlin Nash et Natalie Corless récoltent la première médaille canadienne aux Jeux olympiques de la jeuness

Les jeunes athlètes couronnent un mois historique alors que la discipline de luge double féminine débute au programme des Jeux olympiques de la jeunesse

ST.MORITZ, Suisse— Non seulement les lugeuses canadiennes Caitlin Nash et Natalie Corless ont-elles remporté la toute première médaille pour le Canada aux Jeux olympiques de la jeunesse, elles sont devenues du coup les premières Canadiennes à grimper au podium de luge double féminine.

Les meilleures amies et résidentes de Whistler, C.-B. ont fait un retour en force dans la deuxième manche de la compétition sur la pittoresque piste de glace de 1 155 mètres, et elles sont entrées dans l’histoire avec un temps cumulé en argent de 1:52,709.

« C’est vraiment incroyable. Les mots me font défaut : nous sommes médaillées olympiques, et c’est un moment dont nous nous souviendrons pour toute la vie, » a jubilé Nash, qui avait terminé quatrième la veille en luge individuelle féminine.

Les deux Canadiennes, 16 ans, pointaient en quatrième place après leur première descente de la piste à 13 virages qui débouche sur le village alpin de Celerina.

Déterminées de gagner une première médaille pour le Canada à ces Jeux, les deux amies se sont surpassées en deuxième manche, réalisant une de leurs meilleures descentes de la semaine.

« Nous étions en quatrième place, et cela nous a certainement poussées à redoubler nos efforts en deuxième manche, en sachant que nous étions si près d’un podium, » a remarqué Nash.

Et cette attitude a rapporté. Les Canadiennes ont été les deuxièmes plus rapides en deuxième manche, avec leur chrono de 56,415.

« Nous tenions vraiment à terminer la compétition sur une note positive, » a enchaîné Corless. « Nous en sommes sorties en sachant que nous avions inscrit le meilleur effort possible en cette seconde manche, et cela nous a valu un podium en fin de compte. »

Après avoir débarqué de leur engin, entourées de leurs proches qui avaient fait le trajet transatlantique pour les encourager, les Canadiennes ont dû attendre les descentes des dernières équipes pour voir où elles aboutiraient au classement final.

« C’étaient des moments fort anxieux quand nous attendions la fin de la compétition. Nous sommes quasiment inséparables. Nous sommes meilleures amies, et nous sommes tellement contentes de partager ce moment, » a indiqué Corless. « À la deuxième descente, nous voulions achever un départ rapide, puis maintenir la vitesse acquise, mais laisser courir l’engin et voir ce que ça donnerait en bas de la piste. »

« Nous avons réalisé la meilleure descente que nous sachions faire, » a affirmé Nash, visiblement émue. « Après que nous avions fait notre part, nous ne quittions pas des yeux le tableau de classement, et nous voyions que nous continuions à gravir les rangs. Il y avait un vrai sentiment d’euphorie, d’autant plus que nos familles étaient ici avec nous pour contribuer à cette énergie. Nous sommes vraiment reconnaissantes du soutien de nos proches, ceux qui sont ici sur place et ceux qui nous regardent et nous applaudissent depuis le Canada aussi; c’est vraiment gratifiant de partager cette médaille avec eux tous. »

Les médaillées d’or Allemandes (1:51,443), Jessica Degenhardt et Vanessa Schneider, ont été les seules à devancer les Canadiennes. Les Lettones Viktorija Ziedina et Selina Zvilna ont glissé vers la médaille de bronze en 1:53,043.

Nash et Corless sont seulement le troisième équipage de luge canadien à gagner une médaille aux Jeux olympiques de la jeunesse. Un autre résident de Whistler, Reid Watts, avait été le premier Canadien à obtenir un podium aux Jeux olympiques de la jeunesse de 2016, quand il a glissé vers la médaille de bronze en luge individuelle masculine. Le lendemain, la Calgaroise Brooke Apshkrum a gagné la première médaille d’or pour le Canada à ces Jeux-là, en luge individuelle féminine. Tous les deux athlètes ont continué par représenter le Canada aux Jeux olympiques d’hiver 2018.

Samedi, au-delà de la médaille, ce fut une journée historique pour ces jeunes étoiles du programme canadien de luge, et il était convenu de la célébrer dans la ville qui est considérée comme le berceau des sports de glisse.

« Nous sommes tellement heureuses de marquer ce moment historique, sur une piste historique, » a dit Nash qui, encore avec Corless, étaient entrée dans l’histoire le mois dernier, à la maison à Whistler, à titre de premières dames sur l’histoire de 62 ans de la Coupe du monde de luge à prendre le départ dans une compétition de doubles.

« Il y a trois ans, quand nous nous sommes lancées en luge double, je ne pense pas que cette idée [que les femmes concourent en doubles] soit même considérée comme possibilité, » a enchaîné Corless. « Et puis nous voici, ayant écrit deux nouveaux chapitres dans l’histoire en l’espace d’un seul mois. Ce n’est certainement pas typique pour une jeune personne de 16 ans. Nous nous soutenons mutuellement, et nous avons l’appui solide de nos familles et de notre communauté, et tout cela y est pour beaucoup dans notre succès. »

Sans oublier le fait qu’elles habitent au pied d’une des meilleures pistes au monde, une infrastructure léguée par les Jeux olympiques d’hiver 2010 qui a joué un rôle clé dans la transformation du programme canadien de luge. Il n’y a pas si longtemps, les athlètes canadiens étaient tout heureux juste de pouvoir concourir au niveau international en luge; maintenant, cette nation est considérée comme prétendant aux médailles à tous les niveaux du sport.

« Ces résultats d’aujourd’hui confirment clairement les bénéfices d’accueillir les Jeux olympiques, » a indiqué Sam Edney, chef de la haute performance chez Luge Canada, qui a lui-même concouru aux Jeux de 2010 et qui a fait partie de l’équipage de relais qui a gagné une médaille d’argent aux Jeux de 2018.

« Vancouver 2010 a transformé notre programme de fond en comble. Avec le soutien de nos partenaires dans le sport, une culture de haute performance s’est établie pour la luge à Whistler et à travers le Canada. Cette nouvelle génération d’athlètes de luge canadiens se savent capables de gagner. Leur performance à l’échelle internationale est d’une grande inspiration pour tous les athlètes dans la côte Ouest, et c’est autant de preuves que le succès engendre le succès. Caitlin et Natalie devraient être très fières de ce qu’elles ont accompli au cours du dernier mois, face à une pression très intense. »

En vue de fournir davantage de possibilités de compétition aux femmes, la Fédération internationale de luge a introduit la discipline de luge double féminine au circuit jeunesse l’an dernier. Corless et Nash se sont déjà affirmées comme compétitrices en lice : elles ont remporté le titre de championnes de luge double au classement général 2019 de Coupe du monde jeunesse A.

 

Luge double féminine, résultats complets des Jeux olympiques de la jeunesse : https://www.lausanne2020.sport/results/nh/en/Comp/Info/EventSummary/LGW020000

 

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est l’instance dirigeante du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et forme en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, qui ciblent régulièrement les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le www.luge.ca ;