Luge Canada
EN
FR

Médaille de bronze pour Reid Watts, de Colombie-Britannique, en Coupe du Monde de luge junior en Allemagne

En Coupe du Monde senior, les Canadiens terminent au pied du podium aux relais

Konigssee, GER.—Le nom de Reid Watts vient s’ajouter à une liste qui va en croissant d’athlètes Britanno-Colombiens qui gagnent des médailles internationales dans les différents sports de glisse.

Le résident de Whistler, C-B, 17 ans, a montré que le bassin de talent s’approfondit sur la côte ouest du Canada, glissant vers la troisième marche du podium dans une Coupe du Monde en catégorie cadets, samedi à Konigssee, Allemagne. Watts a mis 1:42.649 sur ses deux descentes en luge simple masculine.

«J’ai eu une bonne semaine d’entraînement, et je savais que si j’obtenais deux bons départs et si je commettais un minimum d’erreurs à la descente, je serais dans la course au podium,» a-t-il remarqué.

C’est la première médaille internationale pour Watts en discipline de luge simple. L’an dernier, lui et son coéquipier Matt Riddle avaient récolté deux médailles d’or et une médaille de bronze pour devenir premiers Canadiens à terminer à la tête du classement général de doubles de Coupe du Monde cadets.

Watts est monté au podium avec l’Allemand Thomas Jaensch, médaillé d’or en 1:42.244; l’Autrichien Bastian Schulte a terminé au deuxième rang en 1:42.529.

Niky Klimchuk-Brown a terminé au neuvième rang en 1:42.238.

Watts ayant opté de se concentrer sur la discipline de luge simple masculine, son ancien partenaire de doubles, Matt Riddle, a fait équipage avec un autre Britanno-Colombien talentueux, Addam Shippit, de Pemberton, qui avait fini à la tête du classement de Coupe du Monde cadets l’an dernier. Le duo canadien a décroché septième place en doubles, avec un temps de 1:36.250.

Les Allemands Tobias Heinze et Maximillian Illman l’ont emporté avec un chrono combiné de 1:33.689.

Les jeunes Canadiens et Canadiennes de la côte ouest du Canada produisent des résultats remarquables et ce, seulement six ans après le déroulement des Jeux Olympiques d’hiver 2010 à Vancouver-Whistler.

Jenna Spencer, de Pemberton, a été le premier athlète Britanno-Colombien à inscrire son nom dans l’histoire quand elle a terminé vice championne dans une Coupe du Monde de luge de niveau cadets en 2013.

«Ces résultats viennent souligner l’épanouissement de la culture de haute performance qui s’est installée à Whistler,» a affirmé Walter Corey, directeur des programmes de haute performance, Association canadienne de luge, qui avait lui-même déménagé à Whistler en vue de développer le sport sur la côte ouest du Canada. «La piste et les services dans la région sont les ingrédients clés pour développer des médaillés et médaillées à tous les niveaux, à travers tous les sports de glisse. Les accomplissements de ces jeunes sont une inspiration à tous nos athlètes au programme, et une preuve convaincante que, avec un accès aux ressources et installations de premier ordre, les programmes canadiens savent développer des champions et championnes.»

En Amérique du Nord, les lugeurs et lugeuses élites seniors ont contesté une Coupe du Monde sur la piste difficile de Lake Placid.

Alex Gough s’étant passée de cette compétition à cause de ses engagements scolaires, Kim McRae, de Victoria, a mis le Canada au top-15. McRae, qui avait terminé au cinquième rang aux Jeux Olympiques de 2014, s’est classée 14ème à Lake Placid avec un chrono de 1:29.153.

Les Américaines ont balayé le podium féminin. Erin Hamlin a signé la victoire en 1:27.961. Emily Sweeney a terminé au deuxième rang en 1:28.136, et Summer Britcher a complété le balayage en médaillée de bronze (1:28.221).

McRae est remontée en haut de la piste pour faire sa part pour le nouvel alignement de relais canadien, et le quatuor a obtenu un résultat impressionnant de quatrième place.

McRae, avec Mitch Malyk et l’équipage de doubles de Tristan Walker et Justin Snith, a fait un chrono total de 2:33.924.

«Personne n’est content. Nous nous attendions à un podium, quelle que soit la composition de l’équipe,» a dit Justin Snith, en ajoutant que ce même groupe avait concouru ensemble l’an dernier à Lake Placid, et avait obtenu le même résultat de quatrième place. «Le podium n’est pas hors de notre portée. Il faut perfectionner les petits détails. Il faut chercher les points que nous pouvons améliorer, et nous mettre au travail, puisque nous tenons tous à trouver les marches du podium.»

Les Américains ont montré que Lake Placid est bien leur chasse gardée, remportant la victoire en 2:232.767. Les Lettons ont glissé vers deuxième place en 2:33.638, et la Russie s’est accrochée à la médaille de bronze en 2:33.695.

Vendredi, à la compétition de doubles, les résidents de Calgary Tristan Walker et Justin Snith se sont classés 14ème avec un chrono combiné de 1:29.104. En luge simple masculine, Mitch Malyk, de Calgary, a terminé au 22ème rang en1:44.276, et un autre Calgarois, John Fennell, s’est classé 25ème (1:44.795).

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est responsable de la régie du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et développe en toute sécurité les athlètes de luge de haut niveau, en vue d’atteindre les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le www.luge.ca sur Internet.

 

POUR TOUS LES RÉSULTATS : www.fil-luge.org