Luge Canada
EN
FR

Une grande journée pour Gough, médaillée d’or en Coupe du Monde Viessmann de luge à Whistler

En doubles, Tristan Walker et Justin Snith inscrivent leur meilleur résultat de la saison jusqu’à date, cinquième place

WHISTLER, C-B—Alex Gough a réalisé l’une des meilleures descentes de sa vie, samedi soir au Centre des Sports de glisse de Whistler, pour signer la victoire à la compétition féminine de Coupe du Monde Viessmann de luge.

La remarquable athlète canadienne, 29 ans, a inscrit le meilleur chrono de départ et a pris un essor fulgurant à sa descente des 10 virages de la piste pour enregistrer 38,796 et récolter la troisième victoire et la vingt-troisième médaille de sa carrière en Coupe du Monde Viessmann de luge.

«Cela a été une drôle de semaine avec toutes les histoires qui se sont produites, mais j’ai une excellente base d’entraînement sur cette piste, et je m’y sens vraiment confortable. Je me suis dit de m’assoir vite fait au départ, j’avais un boulot à faire, et c’était mon devoir de dévaler la piste et voir ce que ça donnerait. Et aujourd’hui, cet effort a suffi pour m’élever à la plus haute marche du podium. C’est génial,» a déclaré Gough, qui a également deux médailles de Championnat du Monde à son compte en discipline de luge simple féminine.

La native de Calgary a battu deux Allemandes dans la course pour la médaille d’or. La championne du monde en titre, Natalie Geisenberger, a terminé au rang de vice-championne en 38.848. Tatjana Huefner a décroché la médaille de bronze en 38.850.

Les officiels de la Fédération internationale de luge avaient pris la décision de condenser la compétition en une seule manche à la suite d’une semaine extraordinaire pour les lugeurs et lugeuses élites. Un camion qui transportait toutes les luges de Lake Placid, où la Coupe du Monde précédente s’était tenue, a été coincée dans le Manitoba à cause d’une tempête de neige. Le camionneur a su se rendre à l’aéroport de Winnipeg avec les luges, pour les faire transporter par avion, mais l’équipement est enfin arrivé à Whistler vendredi soir, et en conséquence toutes les nations participant à cette Coupe du Monde ont raté toute une semaine d’entraînement.

«J’adapte la même approche à chaque épreuve, où que nous soyons au monde. Je considère chaque descente comme une unité en soi, donc il s’agissait de suivre ma routine habituelle de préparation aujourd’hui,» a remarqué Gough, en enchaînant que toute l’équipe canadienne était sous le coup d’un rhume alors qu’ils attendaient l’arrivée de leurs luges. «Le délai nous a probablement aidés en nous donnant un temps de repos, mais personnellement, j’éprouvais tant d’anticipation; je m’impatientais d’être sur la piste, de faire mes descentes.

«Le personnel de la piste s’est surpassé. La piste est en excellente condition et évidemment je suis ravie d’avoir remporté cette victoire.»

S’étant mariée récemment et ayant fait son retour à un programme de compétition à temps plein après avoir partagé son temps au cours des deux dernières années entre la luge et un programme d’études de génie à l’université de Calgary, Gough retourne au sommet du podium pour la première fois depuis quatre ans.

Sa dernière victoire s’est produite à Calgary en 2012. Avec sa première victoire, en 2011 à Paramonova, Russie, elle est devenue premier athlète de luge canadien à gagner une épreuve de Coupe du Monde Viessmann de luge.

C’est aussi le troisième podium pour cette triple Olympienne sur la piste des Jeux Olympiques de 2010. Elle y a gagné la médaille de bronze aux Championnats du Monde 2013, et elle en est sortie avec la médaille d’argent la dernière fois où les athlètes internationaux ont contesté une Coupe du Monde sur les flancs du Mont Blackcomb.

La semaine dernière à Lake Placid, Gough avait terminé en médaillée de bronze, et elle était montée au podium en compagnie de sa coéquipière Kim McRae, qui avait gagné la médaille d’argent, sa deuxième médaille de Coupe du Monde en carrière.

McRae n’a pas su trouver la formule gagnante à Whistler cette semaine, où elle s’est classée 19ème en 39,518.

Tristan Walker et Justin Snith, qui sont le principal équipage de doubles du programme canadien, ont décroché leur meilleur résultat de la saison jusqu’à date, cinquième place.

Après avoir enregistré le troisième départ en vitesse parmi tous les équipages, Walker, de Cochrane, Alta., et Snith, de Calgary, ont terminé au pied du podium, avec un temps de 38,728.

«C’est un pas dans la bonne direction. C’est tout de même frustrant, puisque quand il y a seulement un dixième de seconde qui vous sépare d’une médaille, vous pensez aux éléments que vous auriez pu mieux débrouiller, mais je pense que nous avons donné de notre tout ce soir,» a indiqué Walker, 25 ans. «Nous avons un des départs les plus rapides au monde. Il faut user de cette force et dévaler la piste encore plus vite.»

Les Allemands ont dominé en doubles samedi soir, et ils ont comblé les marches de champion et vice champion. Toni Eggert et Sascha Benecken ont signé la victoire en 38,542. Tobias Wendl et Tobias Arlt ont glissé vers la médaille d’argent en 38,570. Les Autrichiens Peter Penz et Georg Fischler ont complété le podium de doubles avec un chrono en bronze de 38,642.

La constance de leur glisse a été le plus grand problème pour les Canadiens aux deux premières Coupes du Monde de cette saison, et ils tenaient à inverser cette tendance cette semaine à Whistler.

«Pour notre part, nous nous sentons confortables sur cette piste. Nous la connaissons et nous y avons fait des centaines de descentes, donc nous avions un avantage considérable sur les autres aujourd’hui,» a affirmé Snith, qui avait fêté ses 25 ans plus tôt cette semaine. «Nous avons essayé d’user de cette arme aujourd’hui. Je suis un peu déçu puisque je pense que nous nous sommes privés nous-mêmes du quatrième rang (à cause d’une erreur mineure). J’aurais vraiment aimé une compétition typique à deux manches ce soir.»

Le jeune équipage britanno-colombien de Matt Riddle, de Whistler, et Adam Shippit de Pemberton, a gagné de l’expérience valable en concourant contre les meilleurs athlètes au monde. Ils ont terminé en 18ème place avec un temps de 39,236.

La dernière preuve de cette Coupe du Monde est celle de luge simple masculine; cette compétition se déroulera plus tard samedi soir.

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est responsable de la gouvernance du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et développe en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, en vue d’atteindre régulièrement les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le site www.luge.ca

Résultats de luge simple féminine : http://www.fil-luge.org/cdn/uploads/rlwcwomen.pdf

1. Alex Gough, Calgary, CAN, 38.796; 2. Natalie Geisenberger, GER, 38.848; 3. Tatjana Huefner, GER, 38.850; 4. Emily Sweeney, USA, 38.940; 5. Dajana Eitberger, GER, 39.981

Autre résultat canadien :

19. Kim McRae, Calgary, 39.518

 

Résultats de doubles : http://www.fil-luge.org/cdn/uploads/rlwcdoubles.pdf

1. Toni Eggert/Sascha Benecken, GER, 38.542; 2. Tobias Wendl/Tobias Arlt, GER, 38.570; 3. Peter Penz, Georg Fischler, AUT, 38.642; 4. Oskars Gudramovics/Peteris Kalnins, LAT, 38.717; 5. Tristan Walker, Cochrane, Alta./Justin Snith, Calgary, CAN, 38.728.

Autre résultat canadien :

18. Matt Riddle, Whistler, B.C./Adam Shippit, Pemberton, B.C., 39.236